livres_une

Livre – Parures en pâte polymère


Suite de mes articles consacrés aux livres sur la pâte polymère avec l'un des premiers ouvrages d'une grande artiste française : Mathilde Colas.

Les 2 couvertures possibles pour ce titre.

 Parures en pâte polymère

Mathilde Colas

Texte en langue française - 80 pages - 20,30 €
Éditions L'Inédite - Collection Fragments - Broché - 22,5 x 30 cm

 Cet ouvrage de Mathilde Colas a été mon tout premier achat. Je testais alors plusieurs activités manuelles et suis tombée sur cette couverture étrange aux associations de couleurs audacieuses (la couverture bleue)
Après l'avoir rapidement feuilleté, je n'ai pas hésité longtemps...

Ce livre est le deuxième de Mathilde Colas, polymériste française au renom mérité, une grande artiste créative et inspirée. Parue en 2009, la deuxième édition que je possède a été d'une très grande aide à mes débuts.
Le grand talent de Mathilde Colas, que l'on retrouvera dans ces ouvrages suivants et que l'on peut observer dans chacune de ses créations, c'est la rigueur.
Non pas la rigueur au sens de "rigidité" mais au sens "d'exactitude", "d'exigence". En cela, en grande maniaque que je suis, nous ne pouvions que bien nous entendre.
Je pratiquais alors la polymère de manière un peu désordonnée, piochant la description d'une technique ici, y associant une canne trouvée là, essayant une astuce dégottée ailleurs.
L'ouvrage proposait des projets complets, détaillant leur réalisation et leur montage, c'était parfait !


Une première partie, constituée d'une douzaine de page, décrit le matériel et les fournitures nécessaires puis le travail de la pâte. L'auteure y explique les manipulations de base que l'on exploitera tout le long du livre : conditionnement, marbrure, dégradé, cannes de base (cibles, rayures), réduction, perçage, montage etc.
Des photos très claires accompagnent les textes dans une mise en page simple et sans fioritures.
Les gestes essentiels sont parfaitement maîtrisés par M.Colas et donc parfaitement décrits. On sent la scientifique derrière chaque explication (M. Colas est diplômée en physique nucléaire) ainsi que son expérience qu'elle met à notre service en distillant de précieux conseils.
Commence ensuite la deuxième partie consacrée aux projets. Il y en a 19, du plus simple, (Tourbillon) aux plus complexes (Lentilles, Outremer)
Chaque projet commence par le détail précis des fournitures et du matériel nécessaires, il est suivi par la réalisation de chaque pièce en étapes numérotées et illustrées de photos. Pour finir le projet, l'auteure donne les instructions de finition et des conseils de montage.

M. Colas - Projet IllusionUne double page du livre - Le projet Illusion
Source de l'image site de l'éditeur L'Inédite


Si l'on sait lire et observer une photo, les projets sont inratables car, comme je le disais plus haut, Mathilde Colas a su nous faire profiter de sa grande précision, de son sens de l'organisation et d'une expérience inestimable.
Comme son nom l'indique, le livre propose des parures, chaque projet présentant la création de plusieurs pièces assorties (colliers, pendentifs, bracelets, bagues) initiant ainsi le lecteur à la création de pièces variées.
Enfin, le but évident du livre n'est pas forcément de vous faire réaliser tout un tas de bijoux mais plutôt de vous faire pratiquer des techniques et des styles divers à travers la réalisation des parures. Le lecteur use ainsi de poudres, réalise un marbré aux effets plumes, crée une canne fleur délicate, un dégradé radial, travaille les contrastes de couleurs, joue avec les rayures, expérimente quelques techniques inventées par Mathilde Colas etc.
Les propositions de bijoux datant de quelques années, certains les trouveront un peu démodés dans le choix des couleurs. Il suffit d'adapter celles-ci aux goûts du jour car les modèles en eux-mêmes sont intemporels. C'est en effet un autre atout du livre que d'y trouver le talent de Mathilde Colas, l'élégance de son esthétique et donc des projets inimitables.
Autre point important : la perfection du travail de Mathilde Colas, le soin apporté à la création de ses plaques et de ses cannes, la "propreté" de la moindre pièce, la qualité des finitions que les photos illustrent sont une incitation puissante pour le polymeriste qui souhaite soigner son travail et progresser.
Le seul point négatif du livre, selon moi, étant la simplicité d'un ou deux projets qui ne m'ont pas emballée. Mais sur 19 créations, ce n'est pas vraiment grave.
Je ne réalise plus de projets depuis longtemps mais je reviens régulièrement vers ce livre afin d'y relire une technique détaillée, d'en revoir une pièce. Et puis, c'est le tout premier livre, celui qui m'a vraiment mis le pied à l'étrier, donc, oui, je l'aime quand même beaucoup !


Je dirais en conclusion que cet ouvrage de Mathilde Colas, l'un des plus abordables en terme de difficulté, est un très bon cahier d'exercice pour le débutant qui souhaite apprendre de bonnes bases et de bons gestes. Le contenu de l'ouvrage est conséquent. Les explications claires et détaillées, que les illustrations complètent parfaitement, resteront des références même pour le polymériste confirmé. De plus Mathilde Colas est une chercheuse, une innovatrice et propose dans chacun de ses livres de nouvelles techniques qu'elle a mis au point. Ces livres ne ressemblent à aucun autre et sont donc de précieux bijoux.

Ma note : 16/20

Rejoindre la discussion

  • marie - 21 décembre 2012

    merci de ces explications,il est vrai que M Colas est une artiste,je regrette souvent que les livres sur les bijoux manquent severement d’explications sur les montages divers et variés.je crois ne pas etre la seule a manquer d’imagination.bonnes fetes.Annie

  • fabienne alias prunille - 21 décembre 2012

    Merci, je possède 2 livres de Mathilde COLAS toujours à porter de main, toujours prêt à servir. Les créations sont superbes et on ressent bien le souci de bien faire, de la recherche, de l’inventivité. J’aime beaucoup mes livres, je crois que je les collectionne oui exactement comme des bijoux ou des pièces rares.
    Je rejoins Marie, dans les livres il n’y a pas toujours beaucoup d’explications sur les montages, or quand on débute c’est pas facile.
    Merci pour cette rubrique très enrichissante et à bientôt. Très bonnes fêtes de fin d’année.

  • Delphine - 23 décembre 2012

    Coucou Vee,
    tout d’abord, je te souhaite un merveilleux Noël avec, pourquoi pas, un peu de vraie neige !
    A tes remarques je n’ajouterai qu’une simple constatation : des 6 ou 7 bouquins que j’ai, « Bijoux en pâte polymère » de Mathilde Colas est celui que j’utilise le plus… c’est bien expliqué, et tellement beau que cela donne envie ! Est-ce parce que la dame est prof de maths qu’elle explique aussi bien ;)) ?

  • Vee - 23 décembre 2012

    Hello les filles et merci de votre passage. Bonne fêtes à vous et abusez de tout (amour, bonne chère et bonheur) !!!
    @ Marie : la remarque est juste concernant le montage. J’ai pas mal cherché sur le Net à mes début. Pas tellement pour les idées mais plutôt pour trouver les techniques (Comment utiliser du fil câblé ? Comment faire des anneaux bien ronds, des fermoirs etc.)
    Ça me donne l’idée de faire une série d’article sur les bases du montage, tiens !
    @ Fabienne : tout pareil que toi avec les livres. J’adore les feuilleter de temps en temps, comme de petits trésors que je garderais dans un coffre. ;-)
    @ Delphine : j’ai aussi Bijoux en pâte polymère du même auteur. Ce livre fera l’objet d’une autre critique. Plus récent, il est aussi plus pointu que celui dont je parle dans cet article et s’adresse, à mon avis, à des polyméristes plus averties.