C’est moi qui l’ai fait !!! (enfin presque)

Aujourd’hui, pas de bijoux ! J’ai un coup de gueule à pousser.
De plus, il est toujours bon de rappeler les fondamentaux.
Cet article est le fruit de plein de réflexions inspirées par des choses lues sur le Net depuis que je pratique la polymère.
Je sais que la grande majorité (heureusement) des créatrices n’a absolument pas besoin qu’on lui répète tout ce qui va suivre mais (malheureusement) il existe toujours un noyau de « réfractaires » qui ne comprennent pas ce que leur disent la loi et la simple décence.

« Et voici ma dernière création ! »

Je vois de plus en plus de « créatrices » qui présentent leur travail sans préciser qu’elles ont imité la création d’un autre, suivi un tuto ou réalisé un projet extrait d’un livre. J’ai ainsi à plusieurs reprises admiré quelques belles pièces avant de découvrir au fil de mes balades sur le Net que ces réalisations avaient été imaginées par d’autres, des mois auparavant ou qu’elles étaient le résultat du suivi d’un tuto ou d’un projet dans un livre.
C’est franchement décevant !

Changer les couleurs utilisées, modifier une bricole par ci par là ne suffit pas à faire de leur travail une création originale.
La part de la création est peut-être plus grande lorsque l’on suit un tuto mais omettre de préciser que ce que l’on montre est issu d’un tutoriel est aussi incorrect que de s’approprier le travail de quelqu’un d’autre.

Alors, soyons clairs, la copie ne me dérange pas, elle peut permettre à celui qui la pratique d’aborder une technique, de comprendre des gestes etc.
« S’inspirer de » est aussi tout à fait naturel, cela permet de faire évoluer les techniques , de réinterpréter une création, d’exprimer son style par le biais d’une figure imposée…
Suivre un tutoriel, comme réaliser un projet extrait d’un livre permettent de la même manière de progresser, d’apprendre de nouvelles méthodes etc.

Ce qui me dérange et me navre c’est le fait de ne pas avouer que l’on a imité tel ou tel créateur, de ne pas citer l’auteur original, de ne pas donner un lien vers la pièce de départ, le tuto ou le livre.
Copier une œuvre sans citer son auteur ça s’appelle du plagiat. « Oublier » de citer l’auteur d’un tuto, d’un livre, c’est une infraction au droit d’auteur.

Johannes_Vermeer_(1632-1675)_-_The_Girl_With_The_Pearl_Earring_(1665)Voici ma dernière créa ! Qu’en pensez-vous ?
Quoi ? Ha ? J’ai oublié de préciser que je m’étais inspirée de Vermeer et de sa Jeune fille à la perle ?
Rôôô, quelle tête en l’air je fais !
Oui, mais quand même il y a une part de création,  j’ai ajouté un cadre bleu, ça change tout !

Le travail de création c’est passer plusieurs heures, voire des jours, à concevoir une technique, à la tester, à gâcher de la pâte, à noter, penser, créer des modèles, rater, être déçu, recommencer…
Est-ce que ça ne mérite pas un minimum de respect de la part du « spectateur » ? Est-ce qu’il n’est pas juste de considérer le savoir-faire dont fait preuve ce créateur ?

La création c’est aussi un acte intime, un moment où l’auteur dévoile quelque chose de lui. Sa création est un reflet de sa personnalité, de son expérience personnelle de la vie, de sa culture. Elle est donc caractéristique, originale, singulière, définitivement liée à son créateur à un instant T de sa vie.
Vous paraît-il juste, « propre » de s’approprier sans gêne quelque chose d’aussi personnel ?

La loi a répondu à ces questions à travers les droits à la propriété intellectuelle (à ne pas confondre avec la propriété industrielle) et le principe du droit d’auteur qui s’applique aux œuvres de l’esprit (dont font partie les œuvres des arts appliqués : les œuvres d’ingénierie et de design (tous les objets manufacturés de conception originale), les bijoux.
Je n’en cite que la première ligne, que chacun devrait connaître par cœur : « L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. »
Autrement-dit, le créateur d’une œuvre est, de fait, et sans avoir besoin de faire une démarche particulière, propriétaire de sa création.
Ce qui signifie donc que celui qui ne respecte pas cette propriété est un « hors-la-loi », littéralement, puisqu’il ne juge pas utile de se conformer à celle-ci.

Ne pas citer l’auteur original d’une œuvre que l’on copie, c’est vouloir s’approprier son talent mais au final l’effet est tout à fait inverse.
Comme moi, des centaines de polymeristes fréquentent chaque jour le Net, consultant des blogs, des sites comme Pinterest et découvrant des œuvres qu’ils ne connaissaient pas.
Comme moi, ils finissent par se rendre compte que la pièce sur laquelle ils se sont extasiés la semaine précédente est en fait une copie plus ou moins réussie d’un original.
Comme moi, ils accrochent une petite note dans un coin de leur tête « Copieur malhonnête » ou « À encore oublié de citer l’auteur » et évitent ensuite soigneusement de visiter les blogs concernés.
Tricher, omettre, mentir, ça sert juste à passer pour un menteur, un imitateur sans vergogne et à mettre le doute sur toutes les autres créations de la personne concernée.


« Si tu ne veux pas être copié ne publie rien sur le Net. »

Combien de fois ai-je lu cette phrase totalement crétine ? C’est l’argument systématique des défenseurs du « Si c’est sur le Net, c’est gratuit, c’est copiable, j’en fais ce que je veux etc. »
Ces gens nous expliquent en gros que si Chanel, Vuitton et les autres sont copiés c’est bien fait pour eux, ils n’ont qu’à pas faire de pub, ne pas montrer leurs produits, voire, pour être bien sûr de ne pas être imités, ne plus rien créer, fermer leurs boutiques et cesser toute activité.
Car, oui, toi, le créateur, si tu es copié c’est que tu le cherches bien ! Non mais franchement, quelle idée d’aller publier sur ton blog, de partager ton travail, de poster de jolies photos !!!? C’est vrai quoi !
Il y a là une inversion magique de la culpabilité. Ce n’est plus le copieur le coupable, c’est l’auteur original. Le copieur est innocent, il n’a fait que voir quelque chose et l’imiter, le créateur est le salopard qui l’a incité, qui l’a provoqué…
Merveilleux, non ?
Encore une fois remettons les choses au clair : le créateur fait absolument ce qu’il veut de son œuvre, il la montre ou pas, c’est son droit. C’est le copieur qui a un devoir d’honnêteté et de respect de l’original. C’est l’imitateur qui usurpe le travail du créateur, c’est lui qui ne respecte pas la loi universelle de la propriété intellectuelle, c’est bien lui qui invente des préceptes débiles pour justifier son plagiat, c’est bien lui qui est coupable, point barre !
La multiplication des images sur le Net ne les rend pas « gratuites ». Non, ce n’est pas parce que vous l’avez trouvé sur le Net qu’il n’y a plus la moindre obligation à respecter. Le fait de publier une image sur un blog ne « libère » pas celle-ci de ses droits !
C’est quand même extraordinaire comme les gens qui se sentent coupables sont aptes à inventer des raisonnement délirants pour justifier leurs méfaits !
J’ai ainsi lu, également, le fabuleux argument « Mais ce créateur devrait être content/honoré d’être copié comme ça, c’est un hommage à son talent ! »
Mais oui, bien sûr !
Moi je crois que le créateur en question serait encore plus honoré que tu le cites dans un article en mettant un lien vers son site et qu’il serait trop content que tu montres TON PROPRE travail, sorti de TA TÊTE À TOI  sans pomper le sien.

hulkNon, mais faut pas s’énerver comme ça Monsieur Hulk !
Je vous jure, j’ai copié votre bermuda déchiré pour le vendre dans ma boutique,
mais c’était un hommage !
Pourquoi vous êtes pas honoré et content ?

Pour finir, je voudrais ajouter que ces mauvaises pratiques m’étaient quasiment inconnues avant que je commence la polymère. Je fréquente, en effet, d’autres milieux créatifs (dont la la création 3D) et je n’y ai pas beaucoup vu de tels comportements. 4 ou 5 cas de copies éhontées en 10 ans, peut-être (alors que je ne les compte plus avec la polymère).
Copier la création de quelqu’un d’autre est extrêmement mal vu dans le monde graphique, ne pas préciser que l’on a suivi tel tuto, ne pas mettre un lien etc. peuvent être des causes courantes d’exclusion d’un groupe, d’un forum.
On prend très au sérieux le plagiat, la non citation d’une source, d’un auteur etc.
En fait, on traite ça exactement comme cela doit être traité.

C’est bien dans le milieu de la polymère que l’on n’agit pas assez pour protéger les droits des auteurs, que l’on se tait quand il faudrait signaler, que l’on minimise quand c’est sérieux, que l’on tape sur celui qui ose l’ouvrir en l’accusant de vouloir lancer une polémique.
Mais il n’y a PAS de polémique ! Il n’y a même pas à en discuter ! On respecte l’auteur, un point c’est tout. Et lorsque ce n’est pas le cas, il est légitime de le signaler (sans s’énerver, en restant courtois) et d’attendre réparation.

Il y a une question d’habitudes, mauvaises, à changer, je pense. Mais ça on ne peut le faire qu’ensemble…


Sources des images : La jeune fille à la perle sur le Wiki, Hulk ©Marvel par Joe Jusko

Comments

  • 3 avril 2014
    reply
    Ekis

    Mais le cadre bleu, là, il est en polymère comment ? J’veux dire, t’as un tuto ?…
    … bon ok, je veux bien admettre quelques meurtres dans ma vie pour avoir reconnu des copies de logos ou autres graph’… Mais ils étaient morts avant que j’arrive, M’sieur l’ juge ! Créativement parlant, je veux dire !

  • 3 avril 2014
    reply
    annie

    ben dit donc t’as l’air « colère » comme dirait un de mes petits fils
    mais tu as raison de rappeler tout cela,je ne fais de la polymere qu’en suivant des tutos donnés dans les forums,et c’est vrai que je ne marque pas lequel,je n’y pense pas d’ailleurs,et je ne veux pas faire de peine a la personne qui a fait ce tuto, car a tous les coups, elle ne reconnaitra rien de son oeuvre!!!

  • 3 avril 2014
    reply

    Je me suis en effet fait la réflexion ces derniers jours en parcourant la toile, et ce coup de g… est plus que justifié… c est tellement dommage que dans le petit monde polymère ça manque cruellement de savoir vivre de base 🙁

  • 3 avril 2014
    reply

    Et oui cela fait des années que je lutte contre ça, que je l’explique plus ou moins gentillement, et c’est toujours pareil beaucoup font la sourde oreille. Lorsque tu protèges ton travail et que tu expliques calmement les choses et que tu es dans ton plein droit ben ça te retombe dessus et tu deviens la créatrice qui se la pète et qui est la méchante. Un truc de fou quoi. Perso j’aime l’originalité, je recherche beaucoup, notamment au niveau des montages, et je cite toujours en mettant mes liens de tuto ou mentionne le livre mais, hélas, on doit pas être une dizaine dans ce milieu à respecter cela. Depuis mes débuts, j’ai jamais repris un montage à qui que se soit et je ne vois pas le but créatif de refaire ce qui a été déjà fait. Et si tout le monde respectait le travail d’autrui on n’aurait pas tous ces problèmes qui reviennent sur le tapis. Cela m’affecte toujours autant, perso, ce type de sujet, autant pour moi que pour les copines qui sont touchées par ce problème.
    Tu vas rire, pas plus tard que ce matin je me suis énervée justement encore contre la fameuse phrase si crétine, comme tu dis, qui est : faut pas publier. Trop facile.
    Donc en gros je te comprends mais ne sais quoi te dire hormis que cela recommencera sans fin… hélas.
    Et attend, le pire c’est que l’on ne voit pas tout …..

  • 3 avril 2014
    reply

    Depuis que j’ai découvert les blogs et le milieu du loisirs créatifs ce sont les réflexions que je me suis faites! Que ce soit dans le tricot, le crochet la pâte polymère et tous le reste. Entre les boutiques remplies des créations des autres et les articles sans référence c’est difficile de s’y retrouver. Peut être créer un logo à mettre sur son blog/site/boutique tel un engagement genre « je suis honnête et quand c’est une copie je le signale! »

  • 4 avril 2014
    reply

    Oui, 100% d’accord m’dame ! et c’est bien pour cela que sur le dernier post de mon blog, je cite LInda C Moseley, quand bien même mes perles en faux vieil os ressemblent au final assez peu aux siennes : parce que, si je n’avais pas lu sa brochure (achetée sur le net et qui vaut le coup, d’ailleurs), et compris ses techniques qui sont le fruit de bcp de travail et d’expérimentation, je ne serais pas arrivée à faire ce genre de perles. Bref…
    Après, il y a une limite tout de même, et quand on ne copie pas, mais qu’on suit une mode (par exemple en polymère la mode des pièces rondes et plates avec une « fenêtre » sur une autre texture / couleur, on peut toujours mettre, par honnêteté, « inspiré des créations de X ».
    Voilà.
    Pour le Hulk en polymère, sinon, c’est quand ?

  • 4 avril 2014
    reply

    Oups je me retrouve juste dans ton texte aujourd’hui 🙁
    On vient de me signaler que dans le dernier magazine « Créative » il y avait un tuto de grigri qui ressemblait trop étrangement à celui que j’ai publié dans mon livre « grigris en pâte polymère » en 2008.
    Comme je ne suis pas procédurière mais que comme tu dis : « On respecte l’auteur, un point c’est tout. Et lorsque ce n’est pas le cas, il est légitime de le signaler (sans s’énerver, en restant courtois) et d’attendre réparation. »
    Je le signale donc au service juridique de mon éditeur…
    Que va t il se passer maintenant ?
    On va me dire que cette personne était de très bonne foi , qu’elle ne connaissait pas mon livre, qu’elle ne l’a pas fait « exprès » et voilà….
    Sinon tu sembles découvrir ses mauvaises pratiques , je te rassures ( ou pas 🙂 ) J’ai été créatrice de modèles pour la broderie pendant 9 ans et là aussi je peux te dire que c’est le même problème !!! Le manque d’imagination et la jalousie gangrènent aussi ce petit monde…
    Je reste impuissante face à ce genre de pratiques 🙁
    Bien triste

  • 4 avril 2014
    reply
    cine52

    Vee, moi, je n’ai pas de blog, je ne publie pas sur le Net, peut-être par paresse, mais aussi par crainte… et ce que tu nous dis le justifie! Je voudrais profiter de ce « coup de gueule » pour remercier mille fois toutes les créatrices comme toi qui m’ont mis « la main à la pâte », me donnent l’inspiration, et me font profiter généreusement de leur talent pour réaliser mes petites »bricoles » personnelles qui, gràce à elles, sont souvent réussies. MERCI!!! et Bizzzzzzzzz

  • 4 avril 2014
    reply

    et bien , un grand bravo à toi pour ton  » coup de gueule »!! Il est légitime et plus que justifié.
    Hélas, je pense aussi , comme magali, que beaucoup restent impuissants face à ce genre de pratiques et surtout, qu’ils n’en n’ont rien à faire !!!
    Bien décevant…

  • 4 avril 2014
    reply

    Coup de gueule justifié ! Y a pas de loi dans la polymère sur internet malheureusement c’est chacun pour soi !!! Et souvent c’est celui qui est copié qui se sent coupable, le comble !!!!

  • 4 avril 2014
    reply
    idril

    eh oui malheureusement, je te rejoint sur tous les points, ce n’est pas nouveau, thème récurrent dans le monde de la polymère, serais -ce que c’est plutôt féminin ? Le respect de l’autre se perd de plus en plus, c’est tellement simple de citer ses sources et poli, mais la politesse se perd aussi, pour naviger beaucoup sur pinterest je bondit souvent quand je vois des filles sortir des truc soit disant de leur tête alors que je l’ai vu quelques semaines, voir mois avant sur pinterest ou ailleurs, alors je comprends ton coup de  » gueule  » et puis ça fait du bien de remettre les choses en place de temps en temps, je fait aussi de la pam et c’est pareil, même soucis de copiage, quant au vol carrément des photos avec suppression du logo et remplacé par un autre c’est monnaie courante!

    en tout cas merci à toi pour tes magnifiques créations originales et ton sens du partage!

    anne

  • 7 avril 2014
    reply
    Martine27

    Me remettant tout doucement à la Fimo je suis avec beaucoup d’intérêt toutes vos créations, certaines restent dans un coin de ma tête et il n’est pas toujours évident de se souvenir sur quel site on a vu telle ou telle chose, ceci dit, il est toujours possible de préciser que le modèle a été vu ailleurs (et d’ajouter le site lorsque la créatrice s’est fait connaître)

  • 10 avril 2014
    reply

    Tu me pousse à écrire un mot, en effet débat récurrent…en effet ta précision sur inspiration et copie est juste…A mon niveau je m’inspire de ce qui m’entoure, je me laisse guider…et lorsque je reproduis une technique pour me l’approprier je cite la référence, et j’essaie de m’en éloigner si j’y arrive. J’ai la crainte parfois de faire quelque chose qui a déja été fait (vu le nombre de choses crées), mais je ne le saurai surement jamais sauf si on me le signale… Par dessus tout je crois que ce qui fait mal dans tout cela c’est qu’on touche à la créativité, qui doit être si PERSONNELLE…. alors oui c’est un peu une profanation si l’on découvre de l’imitation de ce qui est sorti de nos tripes, bien au delà de la flatterie. Donc je me méfie de la diffusion du savoir faire par internet, personnellement, je préfère échanger entre copines. Biz.

  • 23 avril 2014
    reply
    Tit'maline

    Je ne savai pas tous ca, dorenanvant je ferai attention.
    J’arrête de dévorer votre site, il est trop beau!

  • 4 mai 2014
    reply

    Ton post me rassure, je croyais vraiment que je devenais chiante car… voir naître l’énième tuto de perle « pif » (je ne vais pas dire le tuto) et voir que personne ne dit rien… sauf moi en privé mais, bon, jamais eu de réponse.
    Sans compter que je ne poste plus de tuto sur mon blog pour cette raison, ou je poste un petite partie. Les filles qui me connaissent bien savent qu’elles peuvent demander par message perso, je réponds tout le temps mais fini de poster des tutos pour découvrir avec surprise un tuto payant copie presque fidèle d’un tuto à moi ou bien un autre qui change trois trucs et annonce « tuto inédit »… à pleurer. Bon je ne pleure pas, j’arrête le partage public pour le faire en privé.
    Et ce qu’on ne voit pas… car il faut se promener sur les marchés pour voir plein de Isa, Vee, Claf… même Carol. Mais bon comme on ne les voit que là, mieux pas souffrir aussi pour cela.
    Dommage qu’on en soit arrivé là et tant pis pour celles qui font le double jeu… Faut pas venir pleurer pour les copieuses et dire après que ce qui est sur la toile est libre de copie, fraude, plagiat… Ça me fait encore plus râler. Ou bien on accepte ou on refuse, mais les deux ça rime à quoi ??????

  • 13 mai 2014
    reply

    D’accord avec les commentaires, il n’est pas compliqué d’indiquer le nom du bouquin et de l’auteure lorsqu’on choisit de réaliser un travail d’inspiration. Les gens ont souvent une attitude très bizarre sur le net. Idem avec ce qu’ils postent, c’est comme si sur le net on pouvait tout se permettre. Et bien non, il y a des règles à respecter. Et aussi respecter le travail des autres.

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.