La source

Pour cette coupe largement évasée, l’inspiration première était la roche calcaire couverte de mousses et de lichens de mon Quercy natal. Puis le thème a doucement évolué pour aller vers les abords de l’eau, plus luxuriants et riches.
Cette coupe est un cadeau pour mon frère et son épouse qui, à la retraite, sont revenus s’installer dans nos terres natales (le Lot) Un retour aux sources… La boucle était bouclée.
J’ai dessiné le projet et fait quelques tests avant de commencer. Il fallait pas mal de pâte pour cette pièce, autant ne pas la gâcher en faisant les bons choix dès le départ.

Comme souvent, me direz-vous, j’ai joué sur les variations du cercle. J’ai cherché pendant des jours une coupe qui me servirait de moule, sans succès. Puis en rangeant mes casseroles j’ai réalisé que le couvercle en verre de ma sauteuse avait une courbure idéale ! Après avoir démonté la poignée, j’ai pu fabriquer la base sur laquelle j’ai ensuite créé les décors.
Pour ce projet, j’ai fabriqué 14 couleurs, du bleu pétrole en passant par le vert chartreuse ou le jaune lime, des nuances à la fois aquatiques et végétales. Sans oublier la teinte « roche » un mélange, là aussi, de plusieurs pâtes et de quelques poudres.
Les motifs en creux ont été réalisés suivant une technique de Dan Cormier. J’ai beaucoup souffert pour l’adapter à la pâte utilisée dans ce projet qui contient des microparticules simulant l’effet pierre. J’ai recommencé certaines parties 3 fois avant d’obtenir un résultat impeccable.
Les motifs circulaires en guirlandes ont été patiemment créés un par un. Je crois bien que cette partie m’a pris au moins 6 heures. Je sais, je suis maso…
Pour finir j’ai patiné ma coupe pour la vieillir un peu, lui donner plus de matière et enfin en colorant à l’argent les centaines de petits trous percés autour de mes motifs, histoire d’ajouter de délicats éclats.
Le dos est une sorte de nénuphar précieux dans un dégradé de l’or au bleu indigo. J’aime bien le contraste avec l’avant qui est mat et plus minéral que métallique.
La vue de profil vous montrera que la forme n’est pas parfaite mais c’est le propre des créations artisanales, n’est-ce pas ?
Diamètre : 28,5 cm – Hauteur : 4 cm

Comments

  • 24 août 2018
    reply
    SofiG

    C’est juste une pure merveille. .. absolument splendide cette coupe. Quel boulot !!!

  • 24 août 2018
    reply

    Haaaaa mais je ne sais quoi dire devant tant de perfection et d’efforts. Si ce n’est que ce genre de créations est un appel à se dépasser, et que ça fait vraiment du bien par les temps qui courent ! Les destinataires ont bien de la chance en tous cas ! Un grand bravo, tu as innové tout en restant fidèle à ton style…. et à ton petit grain de folie !!!

  • 24 août 2018
    reply

    Absolument superbe!!!!

  • 24 août 2018
    reply
    Maryvonne Kottelat

    Absolument magnifique et divin….. aussi bien par la recherche que par sa conclusion !!!!! mille BRAVOS pour cette oeuvre splendide qui va ravir son propirétaire.
    Bisousssssssssss

  • 24 août 2018
    reply

    … Du travail d’orfèvre … J’aime tes chemins , hors des sentiers battus techniques ou esthétiques, qui nous mènent vers des instants de beauté pure. Certaines de tes créations , comme ton « carnet de vagues » par exemple , impriment littéralement mon esprit tant leur poésie est nourrissante . Cette coupe avec sa précieuse simplicité me fait le même effet … Chapeau bas.

  • 24 août 2018
    reply
    Pascale

    Magnifique ! Cela donne envie d’essayer cette technique. A quand des stages de formations ? Encore bravo !

  • 24 août 2018
    reply

    De nombreuses heures de travail, mais le résultat est là, un objet unique, un travail d’artiste
    tu peux continuer à être « maso » pour notre plus grand plaisir 😉

  • 25 août 2018
    reply
    Nanouka

    Un travail magnifique digne des œuvriers orfèvres d’autrefois. La préparation déjà, présage de la pureté de l’exécution.
    Tu peux être fière de toi!

  • 26 août 2018
    reply

    Wouaw, je suis scotchée !! Quelle merveille !! Et que d’amour dans cette coupe!!
    Bravo, ça inspire de se dire qu’avec la polymère et l’imaginaire, tout est possible.
    Merci pour le partage.

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.